Make it official!

Subscribe to receive latest news about Hamilton and our novelties.

AMERICAN SPIRIT • SWISS PRECISION
Veuillez patienter...

Le chronométrage : l’élément essentiel de la plongée en apnée

Un homme-grenouille équipé de notre Frogman

 

Nous nous sommes rendus aux Bahamas afin de rejoindre notre ambassadeur Pierre Frolla, apnéiste aux quatre records mondiaux, pour une séance d’entraînement spectaculaire en vue d’une nouvelle saison de compétitions. Avec sa Khaki Navy Frogman au poignet, Pierre est confiant et en sécurité dans son élément – l’océan. Il prend une pause pour nous donner un aperçu unique de son univers sous-marin.

 

Pierre, merci beaucoup de nous accorder un moment. Pourquoi as-tu choisi les Bahamas pour cette séance d’entraînement ?

 

C’est l’endroit parfait pour s’entraîner. L’eau est toujours très chaude et claire, et la mer pleine de poissons très variés. Le courant est faible et il y a de superbes sites de plongée abrités. Le temps y est généralement clément, même s’il est un peu changeant à cette époque de l'année. Mais nous y sommes habitués. Lors d’entraînements en milieu extérieur, la nature a le dernier mot.

 

 

En quoi la montre joue-t-elle un rôle crucial sous l’eau ou pendant la préparation ?

 

Le temps est fondamental dans la plongée en apnée. Il détermine tout. Il détermine nos « périodes de repos » en surface entre les plongées et du « top officiel » qui indique quand nous descendons dans les profondeurs de l’océan. Il détermine également le moment où nous refaisons surface. Par définition, une plongée en apnée consiste à passer du temps sous l’eau sans respirer. C’est donc une pratique impossible sans montre. 

 

 

Pourquoi as-tu choisi la Khaki Navy ?

 

J’ai choisi la montre Khaki Navy car elle m’apporte exactement ce dont j’ai besoin : conçue pour une utilisation en milieu sous-marin, elle répond aux contraintes de mes plongées les plus longues et les plus profondes. Elle me garantit ainsi une lisibilité instantanée. Sous l’eau, j’ai moins d’une seconde pour regarder ma montre puis prendre une décision. Donc en moins d’une seconde, je dois savoir depuis combien de temps j’y suis. En plus, son bracelet est non seulement très confortable mais aussi extrêmement solide. Je sais que je n’ai aucun risque de la perdre ou de l’endommager.

Malgré son large diamètre, la montre Khaki Navy est incroyablement légère, si bien que je la sens à peine à mon poignet. Elle ne forme vraiment plus qu’un avec moi, me permettant de me glisser facilement dans les gouffres. Enfin, j’ai choisi cette montre car elle est facile, résistante, fonctionnelle et élégante. Comme l’univers dans lequel je plonge chaque jour : la mer.

 

À quoi ressemble ton programme d’entraînement typique ?

 

Je m’entraîne chaque jour pendant deux ou trois heures. Mais lorsque je suis à la mer, j’y consacre généralement huit heures. Ma journée commence toujours par une séance de yoga de 30 minutes. Ensuite, je nage 1 heure ou 3 km, puis je cours 1 h 30 ou 15 km. Sur le plan physique, les apnéistes doivent être forts. Il est particulièrement important d’être en pleine forme aérobique. Cela m’aide à rester en bonne condition physique et à maintenir mes performances toute l’année.

 

As-tu des conseils de plongeur à partager ? 

 

Tout d’abord, ne plongez jamais seul. Il est important que vous soyez toujours accompagné d’un partenaire, de manière à pouvoir vous entraider en cas de difficultés. Ensuite, je vous conseille de rester bien hydraté, car même si notre corps est constamment entouré d’eau, notre peau se déshydrate très rapidement. Porter une montre de plongée est également une nécessité absolue. Être sous l’eau est une échappatoire. La notion de temps est donc difficile à percevoir. Sans montre de plongée, je n’aurais jamais été capable d’atteindre mes performances. C’est le meilleur allié d’un plongeur. Enfin, il est crucial de respecter la nature.

 

 

As-tu une destination de plongée privilégiée ?

 

Chaque océan du monde offre des sites de plongée magnifiques. J’aime tout particulièrement Cuba et ses crocodiles, la Polynésie et ses baleines, l’île Dominique et ses cachalots ou encore l’Afrique du Sud et ses requins.

 

Sur ces mots, notre homme-grenouille regagne l’océan accompagné de sa fidèle Frogman.