Make it official!

Subscribe to receive latest news about Hamilton and our novelties.

AMERICAN SPIRIT • SWISS PRECISION
Veuillez patienter...

Une approche différente

Forts de la réputation de précision et de fiabilité acquise très tôt par Hamilton, les designers de la marque ont très vite commencé à sortir des sentiers battus. Noms étonnants, designs improbables, mouvements exclusifs, fonctionnalités uniques... l’histoire d’Hamilton regorge de montres qui font figure de pièces cultes aux yeux des collectionneurs, des amateurs et des experts. Voici l’histoire des montres les plus iconiques de la longue et riche épopée d’Hamilton.

 

 

 

Dès les années 1920, les designers d’Hamilton expérimentent des formes différentes. Délaissant les designs ronds et carrés classiques, ils testent des formes rectangulaires ou tonneau qui séduisent les clients à la recherche de modèles peu conventionnels. Ces explorations marquent le début d’une approche unique de l’horlogerie qui fera d’Hamilton la marque de prédilection pour les montres étonnantes et atypiques.  

 

 

 

« Dès les années 1920, les designers d’Hamilton expérimentent des formes différentes. »

 

 

En 1928 naît une pièce au nom insolite, Piping Rock. Sa lunette en émail noir ornée des index des heures est encadrée par un boîtier en or de forme tonneau. La même année, cette montre singulière est choisie pour célébrer la victoire en World Series des Yankees, l’équipe de baseball de New York. Des éditions spécialement gravées sont alors offertes aux joueurs légendaires de l’équipe, dont Lou Gehrig et Babe Ruth, et scellent l’entrée de Piping Rock sur la liste des modèles iconiques signés Hamilton.

 

 

 

 

La fin des années 1950 et le début des années 1960 marquent l’arrivée d’une esthétique futuriste, avec notamment la Ventura, sans aucun doute la montre la plus emblématique de la Maison. Imaginée par Richard Arbib, elle est devenue intemporelle. Autre modèle signé Richard Arbib, moins célèbre mais tout aussi fascinant : l’Altair. Lancée en 1962, cette merveille d’asymétrie était équipée du mouvement électrique pionnier d’Hamilton, le calibre 505. Elle fut produite à 1 600 exemplaires, et le peu d’exemplaires qui existent encore aujourd’hui font de cette illustration ultime du design moderne du milieu du siècle une véritable pièce de collection.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La Pulsar a modifié la lecture et l’affichage de l’heure et ouvert la voie aux montres numériques, devenues la norme durant les années 1970 et 1980. »

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1972, la Pulsar d’Hamilton révolutionne le monde de l’horlogerie et fait sensation lors de son lancement. Première montre numérique électronique dotée d’un affichage LED, elle ne fut produite qu’à 400 exemplaires, ce qui en fait la montre numérique la plus rare au monde. Cette montre en or était vendue à 2 100 $, soit plus que le prix d’une voiture en 1972. La Pulsar a modifié la lecture et l’affichage de l’heure et ouvert la voie aux montres numériques, devenues la norme durant les années 1970 et 1980. Elle a ensuite souvent été imitée, mais Hamilton avait déjà gagné ses galons de pionnier de la technologie horlogère numérique.

 

 

Aujourd’hui, la réputation d’innovation d’Hamilton et sa capacité à concevoir et produire des montres différentes, atypiques et aussi fascinantes que séduisantes, sont toujours d’actualité. Certains nouveaux modèles révèlent très rapidement leur potentiel de futures icônes.

 

 

De l’édition limitée Jazzmaster Face 2 Face II, avec ses deux cadrans et son boîtier réversible, à la collection Khaki Pilot X-Wind intégrant un calculateur d’angle de dérive jusqu’à nos mouvements « H » exclusifs et dotés de réserves de marche de 60 à 80 heures, le patrimoine génétique de la Maison conjugue à la perfection innovation et statut d’icône. Chez Hamilton, notre approche est singulière. Pour les futures icônes, veuillez consulter cet espace.