Make it official!

Subscribe to receive latest news about Hamilton and our novelties.

AMERICAN SPIRIT • SWISS PRECISION
Veuillez patienter...

Plus d’un siècle de chronométrage aérien

Les pièces maîtresses de notre collection Musée de l’aviation

 

Chez Hamilton, nous avons un long et fier passé au service de la communauté aérienne. Acquise sur les premiers chemins de fer, notre réputation de fiabilité et de précision a facilité notre transition vers le chronométrage aérien.

 

Depuis 1918, nous fabriquons des montres et des instruments destinés aux pilotes professionnels. Chaque exemplaire est conçu pour servir un objectif spécifique et mérite sa place dans l’histoire de Hamilton. Découvrez certains des principaux garde-temps d’aviation de notre large collection Musée.

 

Fabriquée en 1918, cette montre-bracelet des premières heures s’adressait aux pilotes et aux soldats. Comme le rappelle une affiche publicitaire de l’époque, « l’horloger Hamilton équipe la poste aérienne américaine ». La marque est alors en effet le fournisseur de montres officiel du premier service postal aérien des États-Unis, qui relie New York, Philadelphie et Washington D.C. Cette création est l’une de nos montres d’aviation les plus anciennes.

 

 

Un modèle identique à celui des années 30 et doté du célèbre mouvement Hamilton 992 a accompagné l’amiral Richard E. Byrd lors de son exploration inédite de l’Antarctique. 

 

Indiquant la durée écoulée, cette horloge H-37500 de 1944 est l’un des premiers exemplaires de ce garde-temps spécial fabriqué par Hamilton pour la Marine américaine. Conçue pour équiper le F-4U Corsair, elle affiche la date, sert de chronomètre, calcule la durée écoulée et indique l’heure sur un cadran principal au format 24 heures militaire. Ces fonctions facilitaient la navigation et permettaient aux aviateurs de tenir un registre précis de leurs durées de vol. 

 

Cette montre militaire standard remonte aux années 50. Son mouvement à remontage manuel présente une fonction « interruption », désormais disponible sur toutes les montres mécaniques et gage d’une synchronisation précise. Le mécanisme s’interrompt lorsque la couronne est tirée. Les pilotes peuvent ainsi tous régler leur montre à nouveau en marche sur une heure donnée afin de s’assurer qu’ils effectuent les étapes clés de leur mission avec une coordination parfaite. 

 

Cet horomètre pour avion date des années 60 et représente l’un des milliers d’exemplaires produits par l’entreprise horlogère Hamilton à Lancaster, en Pennsylvanie. Souvent surnommé « compteur Hobbs », cet appareil permet de totaliser les heures de fonctionnement d’un moteur d’avion. Généralement, le pilote reporte cette durée dans son registre après le vol. 

 

Au total, Hamilton a produit près de 40 000 montres-bracelets pour l’armée britannique entre 1965 et 1976. Doté d’un mouvement à remontage manuel 649, ce modèle W10 a équipé le personnel militaire de 1973 à 1976. Toutes les montres destinées à des membres de la British Army portaient l’inscription W10, tandis que celles fournies à des soldats de la Royal Air Force – comme sur l’illustration – étaient désignées sous le nom « 6BB ».